Massage bébé

​Entre 0 et 2 ans, ce que le bébé vit s’inscrit profondément dans le cerveau. C’est une période de grande fragilité car tout est nouveau pour lui, et il doit apprendre à réagir au monde qui l’entoure. La qualité de ses premières expériences, et notamment en terme de contact humain, a une importance capitale. Les instants de contact privilégier avec les parents par le massage sont tellement  essentiels que c’est quelque chose qui me tient particulièrement à cœur de transmettre. 
Bien des pays à travers le monde ont compris son importance. Différentes traditions en sont le reflet. C’est en Inde, que la culture du massage des bébés est la plus présente et la plus ancienne. Il fait partie de l’Ayurvéda (médecine holistique, naturelle et préventive vielle de 5000 ans). En Afrique Subsaharienne, au Maghreb, à Bali, à Java, en Thaïlande, en Chine, et en Suède on retrouve également des pratiques de massage des bébé très ancrées.

« Masser son enfant et s’apercevoir que l’on sait répondre à ses besoins et lui procurer du bien-être aide à trouver confiance en soi, en sa capacité à s’occuper du tout petit. »